Tous les articles sur Repas

Plaisir et santé, le binôme gagnant dans nos assiettes de fête

PCB, pesticides, bisphénol, métaux lourds. Ces polluants chimiques peuvent être présents dans nos assiettes, et la liste des conséquences qu’ils peuvent avoir sur notre santé fait peur : cancers, diabète, obésité, infertilité.

Foie gras, saumon fumé, huîtres, fromage.. tous ces mets de fête nous mettent en joie et l’eau à la bouche. Mais attention à ne pas  se rendre malade et se retrouver au lit ou aux toilettes avec une intoxication alimentaire suite à un aliment avarié, mal cuit ou mal décongelé. Nous connaissons bien les symptômes de ces situations peu agréables : nausées, vomissements, diarrhées, fièvre, douleurs abdominales. C’est pourquoi le respect des règles d’hygiène s’impose comme se laver les mains, laver les aliments, les plans de travail, le réfrigérateur, respecter la chaine du froid et de décongélation des produits et des dates limites de péremption.

Lire la suite Plaisir et santé, le binôme gagnant dans nos assiettes de fête

Une brunch attitude réussie

Dorénavant installé dans nos habitudes, le brunch, contraction de « breakfast » (petit-déjeuner) et de « lunch » (déjeuner) est le moment privilégié pour les amateurs de sucré-salé. Comme le définit le dictionnaire Larousse, il s’agit en effet d’un « petit déjeuner tardif qui, associant tartines, viandes froides, salades et gâteaux, tient lieu de déjeuner ».

Nouvelle tendance du week-end, le brunch envahit notre cuisine mais aussi les cartes des restaurants. Topequilibre vous dit tout sur ce moment convivial, mais qui peut vite devenir très calorique si on n’y prend pas garde !

Lire la suite Une brunch attitude réussie

Changement du rapport à l’alimentation au temps du coronavirus.

Depuis le début de la crise du coronavirus, les habitudes de consommation des Français sont bouleversées : anticipation du confinement, crainte de manquer…

Pourquoi l’alimentation occupe-t-elle une telle place dans nos vies confinées ? Les Français ont-ils peur de la pénurie ou de la faim ? 44 % des Français ont modifié leurs habitudes alimentaires. Les chiffres de la grande distribution sont sans dessus dessous ! Elle nous offrent un portrait redessiné de la France confinée. Selon l’institut Nielsen, la semaine du 9 au 15 mars avait déjà signé un record pour les ventes de produits de grande consommation : +38% en valeur par rapport à la même semaine de l’an passé, avec même +84% au lendemain de l’annonce de la fermeture des écoles et +108% le dimanche, juste après celle de fermeture des commerces non essentiels.

Lire la suite Changement du rapport à l’alimentation au temps du coronavirus.