Changeons notre regard et nos habitudes

La crise de 2020 qui va se poursuivre en 2021 vous a forcé à modifier certaines de nos habitudes. Elle a accéléré la mutation de nos pratiques et nous a fait découvrir de nouveaux outils et de nouvelles façons de travailler. Or, il faut comprendre que dans l’avenir il ne s’agira pas de revenir aux pratiques d’avant. Nous ne reviendrons pas en arrière. Le retour à la normale ne se fera pas. Nous allons nous adapter à une nouvelle normalité. Dans celle-ci, il y aura des choses qui nous seront imposées car elles feront partie de la nouvelle norme. Et, à côté de ces éléments que les circonstances dicteront, il y aura les éléments que nous pourrons choisir d’intégrer dans notre nouvelle vie quotidienne.

Notre liberté a été suspendue et nos routines interrompues au profit de la distanciation sociale afin de réduire la propagation du virus. Il est certain que nous attendons tous avec impatience la fin des restrictions temporaires et le retour à la vie normale. Quels seront les changements observés après cette crise ? Les choses seront-elles différentes ?  Espérons que chacun d’entre nous appréciera davantage ses libertés, ses relations et son mode de vie, malheureusement considérés comme acquis par beaucoup d’entre nous jusqu’à présent. Mais qu’est-ce qui aura définitivement changé après cette pandémie ?

Une nouvelle façon de travailler

Bon nombre de personnes estiment que la crise du Covid-19 aura un impact sur le fonctionnement des entreprises, indépendamment de leur taille et de leur secteur d’activités. L’impact sera probablement permanent et profond. Il se peut que les employés apprécient le télétravail et s’interrogent sur l’importance de leur présence au bureau. De même, des entreprises autrefois réticentes sur le travail à distance ont été contraintes de l’adopter et constatent qu’il n’engendre pas nécessairement une baisse de la productivité. Par conséquent, les entreprises pourront assouplir les politiques de travail flexible et songer au télétravail comme pratique courante.  Comme l’affirme le directeur général de WordPress, Matt Mullenweg : « Des millions de personnes pourront supprimer les longs trajets et l’obligation de se rendre au bureau quand un membre de la famille est malade. Cela pourrait être l’occasion de repenser notre façon de travailler. » Nous pouvons faire évoluer le lieu de travail, mais aussi la manière de travailler. Beaucoup d’entre nous se seront rapidement adaptés aux réunions à distance via des plates-formes de visioconférence et continueront à utiliser cette technologie une fois la crise passée. Les entreprises aussi pourraient décider de réduire les déplacements des employés après s’être rendu compte que les objectifs peuvent toujours être atteints sans réunions en présentiel. 

Reconsidérer ce qui est important dans notre vie

Les méthodes de travail vont évoluer, c’est indéniable. Cependant, un grand nombre de personnes se seront senties bloquées chez elles et seront heureuses de retrouver un environnement de bureau familier, connu et apprécié. Elles souhaiteront désormais s’entretenir en face à face autant que possible et apprécieront d’autant plus de pouvoir le faire.  Reconnaître ce qui compte vraiment s’appliquera également au reste de notre vie. Le confinement nous a permis de faire une pause et de réfléchir aux choses qui méritent vraiment que nous leur accordions de l’importance dans la vie. Après la pandémie, une nouvelle reconnaissance émergera envers les personnels essentiels, tels que les médecins et les infirmières, et tous ceux qui contribuent au bon fonctionnement de notre société : les éboueurs, les commerçants et les employés du secteur des transports. Ces emplois, auparavant considérés comme des emplois à faible niveau de compétences ou à faible valeur, se sont avérés essentiels dans tous les pays. 

Chaque seconde compte

Lorsque la vie reviendra à la normale, les gens souhaiteront avant tout passer le plus de temps possible avec leur famille, leurs amis et leurs proches qu’ils n’auront pu voir qu’à travers un écran pendant des mois. Même si la technologie a permis les interactions sociales, il n’y a rien de plus important que de pouvoir regarder ses proches dans les yeux, leur tenir la main ou les serrer dans ses bras. Ces choses-là ne doivent plus être considérées comme acquises. Espérons-le, ces changements de perspectives et de priorités seront le résultat le plus positif de cette période extrêmement difficile.

Il serait contreproductif de se confiner le cerveau, de limiter nos interactions sociales et de nous enfouir la tête dans le sable mouvant de l’anxiété sous prétexte que nous vivons une époque pour le moins troublée.

Faisons plutôt de cette période une phase d’action, de relation, de création et de don !

Bonnes année à toutes et à tous et bonne santé !

Cet article a été écrit par Thierry DUVAL

Vivre mieux, plus longtemps et en bonne santé ne doit pas être le fruit du hasard mais l’objet de toute notre attention face à la complexité du monde dans lequel nous vivons. Trouver un équilibre de vie relève du défi personnel et peut paraître difficile à réaliser. L’ambition de ce blog est d’informer sur des sujets d’actualité porteurs, de sensibiliser sur les dangers qui nous guettent à notre insu et de partager les solutions qui s’offrent à nous et que nous avons parfois du mal à visualiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.