Une brunch attitude réussie

Dorénavant installé dans nos habitudes, le brunch, contraction de « breakfast » (petit-déjeuner) et de « lunch » (déjeuner) est le moment privilégié pour les amateurs de sucré-salé. Comme le définit le dictionnaire Larousse, il s’agit en effet d’un « petit déjeuner tardif qui, associant tartines, viandes froides, salades et gâteaux, tient lieu de déjeuner ».

Nouvelle tendance du week-end, le brunch envahit notre cuisine mais aussi les cartes des restaurants. Topequilibre vous dit tout sur ce moment convivial, mais qui peut vite devenir très calorique si on n’y prend pas garde !

Le brunch, c’est quoi ?

Levé trop tard pour prendre un bon petit-déjeuner et trop tôt pour passer directement au déjeuner, le brunch est la solution toute trouvée !

Le mot brunch vient de la contraction de deux mots anglophones : breakfast, qui veut dire petit-déjeuner, et lunch qui signifie déjeuner. Le brunch réunit ces deux repas en un seul, ce qui permet d’être rassasié jusqu’au dîner et d’éviter les grignotages de l’après-midi.

Un menu donc très varié qui va du sucré avec des fruits, des viennoiseries, des pancakes, des céréales… ; mais aussi du salé avec des œufs, des salades, des soupes, de la viande, du poisson… Le seul bémol est que l’addition calorique peut vite être trop salée ! Voici donc 7 astuces pour un brunch réussi !

7 conseil pour réussir votre brunch

1) Misez sur des produits frais et de saison !

Une fois pour toute, oubliez les fraises en novembre ou décembre ! Optez pour agrumes, pommes ou poires en hiver, rhubarbe ou fraises au printemps, melons, pêches ou abricots en été et prunes ou raisin en automne ! Ils vous apporteront la touche sucrée, sans les calories !

2) Oubliez les produits industriels !

Oui, c’est tellement facile d’ouvrir un paquet… mais des crêpes, des gaufres ou encore des pancakes fait-maison, c’est tellement meilleur… et ça ne prend pas beaucoup de temps à préparer. Pour les céréales, préférez les mueslis simples, avec peu d’ingrédients. Vous pourrez ensuite les agrémenter avec des graines, des noix, des amandes…

3) Buvez !

Café, thé ou encore smoothie,… il faut s’hydrater ! Mais là encore, éviter les boissons trop sucrées comme les jus de fruits. Si vous ne pouvez pas vous en passer, faites-les vous-même ou choisissez-les 100% pur jus.

4) Craquez pour les protéines light !

Fromage blanc, yaourt, jambon blanc ou de dinde, bacon, viande des Grisons, œufs brouillés, cocotte ou au plat, vous n’avez que l’embarras du choix !

5) Gardez un œil sur les portions !

Brunch rime souvent avec quantités à volonté… Faites attention à ne pas consommer ce repas sans modération. Privilégier les petites portions, dans une assiette à dessert, permettra de limiter les tentations !

6) Attention aux graisses cachées !

Les viennoiseries pendant un brunch… c’est bien, mais attention car elles sont très riches en graisses, sucres et sel ! Optez pour les mini viennoiseries si vous voulez en goûter plusieurs, et limitez-vous à 3 minis, pour ne pas exploser la facture calorique !

7) Faites la part belle aux légumes

Pour faire le plein de vitamines et bruncher léger, invitez les légumes à votre table ! Une salade composée, une soupe épicée… seront les bienvenus et allégeront votre repas !

Cet article a été écrit par Thierry DUVAL

Vivre mieux, plus longtemps et en bonne santé ne doit pas être le fruit du hasard mais l’objet de toute notre attention face à la complexité du monde dans lequel nous vivons. Trouver un équilibre de vie relève du défi personnel et peut paraître difficile à réaliser. L’ambition de ce blog est d’informer sur des sujets d’actualité porteurs, de sensibiliser sur les dangers qui nous guettent à notre insu et de partager les solutions qui s’offrent à nous et que nous avons parfois du mal à visualiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.