L’été, buvez sans modération !

Ahhh, c’est l’été, il fait beau et pour les plus chanceux en vacances, ça sent bon le sable chaud ! Oui mais attention à la déshydratation qui peut avoir de fâcheuses conséquences. Beautysané vous donne quelques conseils pour passer un été bien hydraté !

Que boire l’été ?

Pour les boissons de l’été, il est nécessaire de faire la différence entre les besoins réels et la convivialité. Nous nous intéresserons surtout au premier aspect. Premier constat : lorsqu’on sue à cause de la chaleur, on perd de l’eau, mais également des éléments minéraux qu’il est indispensable de compenser. Les besoins quotidiens en eau sont évalués à 40 ml d’eau par kilo de poids corporel ; autrement dit, une personne de 60 kilos a besoin de 2,4 litres d’eau. Environ la moitié devrait être apportée par les boissons et le reste, par l’eau présente dans les fruits et légumes. Évidemment, l’été, les besoins sont majorés et peuvent être plus que doublés en fonction, notamment, du degré d’efforts physiques. Deuxième constat : nous sommes sensibles à la publicité, par exemple celles vantant des sodas bien frais censés vous désaltérer, des images de pastis avec des glaçons flottants… Les sodas, sucrés, donnent soif, et le but des fabricants est bien de vous faire boire toujours plus de leurs produits, avec cette injonction de les consommer glacés, la fraîcheur en bouche (à température ambiante, ils sont infâmes), un leurre censé vous faire croire que cela va vous désaltérer alors que c’est l’inverse.

Pour les boissons alcoolisées, même fraîches, non seulement elles sont diurétiques, mais en plus elles réchauffent, favorisant donc la déshydratation ! Évidemment, un à deux verres par jour de rosé occasionnellement ne posent pas de problème. Le café – même glacé, café frappé – est lui aussi diurétique, ainsi que le thé, sachant que les thés glacés du commerce ne contiennent généralement que moins de 2 % d’extraits de thé, le reste étant de l’eau sucrée colorée, avec généralement le même colorant que celui des colas (E150). Les jus de fruits du commerce sont quant à eux pour la plupart trop concentrés en sucre, même les « sans sucre ajouté ». Il faut donc fortement les diluer. C’est aussi le cas des sirops qui, en plus, ont souvent des colorants et parfois d’autres additifs. En revanche, vous pouvez presser des fruits et ajouter beaucoup d’eau.

L’eau : indispensable à notre santé !

Le corps d’un adulte est composé en moyenne de 65% d’eau. Cette dernière est répartie dans l’ensemble de notre corps (77% de notre cerveau, 80% de nos muscles, 63% de notre sang, ou encore 20% de nos os…). Son rôle est multiple : permettre aux reins de fonctionner correctement, hydrater nos cellules et notre peau, réguler notre température corporelle,…

Avec l’âge, la proportion globale d’eau dans le corps diminue pour atteindre environ 50% après 50 ans. Pourtant, les besoins en eau restent identiques : à savoir en moyenne 1,5 l d’eau par jour. De plus, après 70 ans, les reins commencent à perdre en efficacité. Pour ne rien arranger, avec l’âge, l’appétit et la sensation de soif diminuent ! Il faut donc faire attention à ne pas se déshydrater !

Eau du robinet et préparations maison…

L’eau du robinet convient parfaitement, mais prendre quelques verres des boissons précédemment citées – si elles n’ont pas séjourné trop longtemps au soleil – peut être bien utile pour se recharger en éléments minéraux, notamment si l’on pratique la randonnée, le cyclotourisme… Les eaux aromatisées (par exemple type Badoit citron®) conviennent aussi, car elles sont peu sucrées, mais vous pouvez aussi ajouter un peu du jus d’un agrume pressé maison dans votre eau. Les jus de légumes maison obtenus par centrifugeuse ou extracteur représentent, quant à eux, un apéritif idéal : ils sont aqueux et riches en éléments minéraux. Dernier conseil, vous pouvez boire frais, mais non glacé, même si cela peut vous surprendre : absorber une boisson glacée nécessite pour le corps de la réchauffer, ce qui induit une dépense énergétique favorisant la sueur et la déshydratation. Les Touaregs du désert le savent bien avec leurs boissons chaudes à la menthe ! Bon été !

La déshydratation : les signes qui ne trompent pas !

Les signes peuvent être multiples : maux de tête, fatigue, bouche sèche, sensation de vertige, crampes musculaires, constipation, diarrhée ou vomissement, ou encore urines foncées ! Dès l’apparition d’un de ces signes, commencez à boire d’avantage et plus souvent.

Quand boire ?

Quand la sensation de soif apparaît, cela signifie que vous êtes déjà légèrement déshydraté ! Il faut donc apprendre à boire… sans soif ! Idem, n’attendez pas que les températures augmentent pour boire ! L’idéal est de mettre en place une routine afin ‘d’apprendre à boire’, 1,5 l correspondant à environ 8 verres d’eau : un verre le matin, un verre en milieu de matinée, un verre avant et après le repas, un verre au goûter, un verre avant et après le dîner et un verre en soirée. Si vous voulez éviter de vous lever la nuit, ne buvez pas pendant la soirée mais buvez plus tôt. A vous de voir selon le déroulement global de vos journées.

Autre astuce, si vous le pouvez, gardez une grande bouteille d’eau avec vous qui vous permettra de contrôler votre consommation d’eau. Votre mission si vous l’acceptez, vider la bouteille d’ici la fin de la journée ! Et comme vous n’avez pas le choix, à vous de jouer !  

Comment boire davantage ?

Si l’eau doit rester la boisson principale, n’hésitez pas à varier vos apports avec, par exemple un café ou un thé après le repas, de l’eau gazeuse ou aromatisée le soir, ou encore un bon jus de légumes, du lait, ou une soupe…

Pensez aussi à consommer des aliments riches en eau : tomate, melon, pastèque, concombre, courgette, salade verte, pêche, abricot,…, vous n’avez que l’embarras du choix !

Bien entendu, quand les températures augmentent, nous devons en parallèle augmenter notre apport hydrique afin de compenser la perte en eau de notre organisme !

A découvrir , une boisson désaltérante et détox à la fois

Cette boisson à base de plantes (thé vert, pissenlit, menthe poivrée, kinkeliba…) favorise l’hydratation et l’élimination des déchets de votre organisme. 2 cuillères à café diluées dans 1 litre d’eau et le tour est joué !

Cet article a été écrit par Thierry DUVAL

Vivre mieux, plus longtemps et en bonne santé ne doit pas être le fruit du hasard mais l’objet de toute notre attention face à la complexité du monde dans lequel nous vivons. Trouver un équilibre de vie relève du défi personnel et peut paraître difficile à réaliser. L’ambition de ce blog est d’informer sur des sujets d’actualité porteurs, de sensibiliser sur les dangers qui nous guettent à notre insu et de partager les solutions qui s’offrent à nous et que nous avons parfois du mal à visualiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.