Aimer son prochain, une redécouverte ?

La communication comme lien suprême

Le confinement nous a surpris dans nos vies bien rythmées par son caractère inédit et soudain. Il nous a fallu modifier nos habitudes dans tous les secteurs de notre vie et continuer de travailler, consommer et communiquer malgré les difficultés rencontrées. Nous avons tous fait preuve de créativité pour nous réinventer une vie de confiné et tenter de satisfaire bon gré malgré à nos obligations. Les nombreuses initiatives pour rester connectés les uns les autres a mis au jour l’importance de notre besoin de garder des liens avec nos proches. Nous avons résolument refusé de rester isolé du monde extérieur. Quelque soit le degré de proximité avec les autres (notre famille, nos amis, nos collègues ou même notre entourage) il nous a paru essentiel et vital de ne pas perdre ce lien qui nous unit tous. La solidarité et la reconnaissance envers ceux qui nous ont aidé d’une manière ou d’une autre prouve à quel point nous sommes interdépendants et pas faits pour vivre seuls. Notre santé et notre équilibre physique et moral en dépendent.

Un nouveau départ de sociabilité

Comme un nouveau départ, le déconfinement nous reconnecte au monde, dans cette relation de proximité immédiate, pour autant anxiogène dans un premier temps. Peut-on parler de la redécouverte d’autrui ou simplement d’une nouvelle mise en relation avec le retour des exigences de l’altérité comme avant ? Le fait d’avoir été privé de la relation de notre entourage donne une saveur nouvelle à cette libération des corps et de l’espace. Rester enfermé chez soi aura montré le besoin de vivre ensemble et la complexité de nos relations. Certains chercheront à donner un sens nouveau à leur relations en tissant des liens plus forts ayant compris la vulnérabilité de se sentir seul et le goût incomparable de vivre ensemble, d’agir ensemble et de partager nos émotions. L’individu est résolument un être sociable car cette relation le structure et apporte un équilibre fondamental source d’épanouissement personnel.

A plusieurs on va plus loin que seul

A l’heure de ce déconfinement et des bilans qui vont s’imposer à nous en termes sanitaires et économiques, beaucoup de questions restent sans réponses à ce jour mais chacun comprend intuitivement que ce monde d’après déconfinement ne sera pas tout à fait le même qu’avant. C’est aussi l’heure d’un bilan personnel. L’avenir devient incertain, cette pandémie a montré les limites de nos modes de fonctionnements individualistes et cette introspection personnelle vise à faire de nouveaux choix pour soi afin de se mettre davantage en sécurité. Voilà une occasion unique de considérer la valeur et la puissance de notre sytème relationnel, les outils digitaux à notre disposition pour construire ensemble un univers fait de valeurs humaines fortes ou chacun aura sa place, sa reconnaissance, sa capacité d’agir et sa créativité pour construire un monde meilleur avec le soutien, l’entraide et le respect des autres. Il n’y a pas de plus belle richesse que d’aider et de partager avec son prochain. Le bonheur serait-il à ce prix ?

Cet article a été écrit par Thierry DUVAL

Vivre mieux, plus longtemps et en bonne santé ne doit pas être le fruit du hasard mais l’objet de toute notre attention face à la complexité du monde dans lequel nous vivons. Trouver un équilibre de vie relève du défi personnel et peut paraître difficile à réaliser. L’ambition de ce blog est d’informer sur des sujets d’actualité porteurs, de sensibiliser sur les dangers qui nous guettent à notre insu et de partager les solutions qui s’offrent à nous et que nous avons parfois du mal à visualiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.