Prendre soin de soi durant le confinement

Notre émotionnel est soumis à rude épreuve mais nous avons aussi le choix de voir le bon côté du confinement.

Les sources de stress sont nombreuses depuis que l’épidémie de coronavirus s’est propagée en France. Les informations alarmantes quotidiennes nous préoccupent et nous affectent émotionnellement. Lorsque nous sommes stressés, anxieux, il n’est pas aisé d’être disponibles pour soi ou pour ses proches.
Prendre soin de soi en cette période toute particulière est essentiel pour éviter la contagion émotionnelle et l’épuisement. Or, nous attendons souvent l’extrême limite pour nous y autoriser.
Prendre soin de soi, c’est oser se faire du bien, s’arrêter et s’offrir un peu de repos, de baume au coeur. C’est aussi penser à sa santé et à son équilibre dans sa globalité.

Quelques idées simples pour lutter contre la peur et l’ennui et se faire du bien :

Veiller à son poids de forme

Privilégions une alimentation équilibrée pour rester en forme et préserver nos défenses immunitaires.
Pour manger lentement et mieux apprécier le goût des aliments, testez un exercice de sophrologie : commencez par prendre une ou deux grandes respirations. Puis concentrez-vous sur le goût : la bouche, siège du goût, l’intérieur de la bouche, la cavité buccale. À présent, mettez dans votre bouche une toute petite quantité d’un aliment de votre choix. Appréciez-en le goût, la saveur, la texture, l’onctuosité. Imprégnez-vous totalement de ce goût plaisant, appréciez-le vraiment et dégustez lentement votre aliment.

L’exercice modéré est utile pour garder un système immunitaire fort

Le confinement ne doit pas être synonyme de laisser aller. Se motiver pour faire un peu d’exercice, bouger à son rythme, s’étirer, se relaxer, ou encore suivre des cours en ligne avec des tutos en planifiant son horaire de pratique en fonction de ses possibilités, voilà un programme à la portée de tous. Les plus créatifs choisiront peut-être de danser, chanter avec une playlist pour se défouler et oublier le stress du confinement.

Prendre le temps de se poser

S’autoriser le droit de ne rien faire, sans inquiétude, sans culpabilité, prendre simplement le temps de souffler afin de faire le silence en soi, retrouver son calme intérieur. Sophrologie, yoga, méditation sont des moyens parmi d’autres comme la lecture, la musique… C’est dans cet espace de liberté à l’intérieur de soi, que nous découvrons que nous avons les ressources suffisantes pour faire face aux situations difficiles que nous traversons. A cet instant, seule l’activité du moment présent doit occuper notre esprit et mettre nos ruminations mentales et peurs à distance.

Accueillir cette expérience qui s’impose à nous.

Face à cette crise sanitaire, sociale et économique, nous imaginons le pire et les pensées toxiques s’enchaînent inévitablement. Difficile d’avoir le cœur joyeux en ce moment de privation, et pourtant, c’est possible ! Nos pensées façonnent notre réalité. Prendre soin de ses pensées, c’est commencer par énumérer consciemment tout ce qui est positif dans notre vie. Nous constatons alors que les événements actuels prennent une autre coloration. Même dans les pires situations que nous avons déjà vécues, rien n’est jamais définitif ! Arrêtons de nous plaindre. Se conduire en victime nous cantonne dans l’immobilisme et nous empêche d’avancer. Nourrissons-nous aussi de lectures inspirantes qui changeront notre angle de vue sur ce que nous vivons aujourd’hui.
Pour doper notre moral et ne pas mettre l’accent uniquement sur ce qui ne va pas ou sur les obstacles qui nous gênent actuellement, regardons le chemin parcouru dans notre vie avec ces petits ou grands moments de bonheur que nous avez connus au cours de notre existence, comme une belle rencontre, un voyage idyllique, la vue d’un beau paysage, le souvenir d’un fabuleux concert, un dîner chaleureux entre amis, le sourire radieux d’un enfant, etc. Le bonheur se niche dans la simplicité et se remémorer ces moments précieux de bonheur nous redonne l’envie de vivre et le moral va tout de suite mieux.

L’art de vivre avec soi-même

Se poser un moment et se faire plaisir est essentiel et agréable en choisissant des petits moments de joies simples qu’en temps ordinaire on occulte par manque de temps ou excès de culpabilité. Prenons le temps de vivre, de ressentir ce monde qui nous entoure comme le chant des oiseaux ou pour admirer ce que nous n’avions jamais pris le temps de voir auparavant. Cultivons des temps de plaisir à être chez soi, tout simplement. À défaut de se déplacer, nous pouvons nous évader tout en restant à la maison.

« Celui qui connaît l’art de vivre avec soi-même ignore l’ennui », écrivait le philosophe Erasme. Dans les périodes de crise, se soucier de soi au quotidien est primordial. Retrouver le calme, se sentir en sécurité, être à l’écoute de soi permet aussi une plus grande disponibilité pour soutenir et écouter les autres, nos proches et ceux qui nous sollicitent en ce moment.

Et pourquoi pas partir à la quête de soi et se remettre à rêver !

Consacrons une partie de ce temps libre pour réfléchir et partir à la quête de soi, au-delà des conditionnements familiaux, culturels, sociaux, religieux qui nous structurent, au-delà des habitudes de vie, de la routine qui nous endort, des fausses obligations que nous nous imposons, au-delà des limites que nous nous imposons nous-mêmes au travers de nos interprétations erronées de la réalité (nos croyances réductrices), à qui nous sommes et ce qui est important pour nous dans notre chemin de vie. Alors, prenons les choses qui s’imposent à nous du bon côté et profitons de cette belle opportunité pour faire le point sur nos attentes.

Cet article a été écrit par Thierry DUVAL

Vivre mieux, plus longtemps et en bonne santé ne doit pas être le fruit du hasard mais l’objet de toute notre attention face à la complexité du monde dans lequel nous vivons. Trouver un équilibre de vie relève du défi personnel et peut paraître difficile à réaliser. L’ambition de ce blog est d’informer sur des sujets d’actualité porteurs, de sensibiliser sur les dangers qui nous guettent à notre insu et de partager les solutions qui s’offrent à nous et que nous avons parfois du mal à visualiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.