Confinement : conseils en cuisine pour éviter l’ennui et le grignotage

Pour chasser l’ennui et éviter le grignotage pendant le confinement, ” faites un vrai repas à table, sans téléphone, sans ordinateur ni tablette et pas sur ses genoux devant la télévision.”

Comment manger (à peu près) sain, ne pas (trop) grignoter, varier les plaisirs, trouver des idées, expérimenter de nouvelles recettes ? Nous sommes nombreux à nous poser des questions sur notre manière de manger pendant que nous sommes confinés.

Quelle alimentation choisir pour augmenter nos défenses immunitaires ?

Des vitamines ! Un ou deux fruits le matin. Si l’envie de grignoter se fait trop forte, privilégier les fruits secs style noisettes et abricots. Au moins un légume par repas, si possible cru ; peu de protéines animales mais de bonne qualité. Boire de l’eau. Cela ne veut pas dire qu’on n’a pas le droit d’être gourmand !

Que faire pour sortir les enfants du triptyque pâtes-patates-riz ?

On peut dire que tout ce qui est pané marche plutôt bien pour les enfants ! Par exemple des nuggets de courge cuite. On cuit un morceau de courge au four avec un peu d’huile d’olive et des épices – faire attention à le garder al dente. Une fois froid, on en coupe des morceaux que l’on pane : on les roule dans de la farine salée (on peut y mettre quelques épices, comme du curry), puis dans un œuf battu, puis dans de la chapelure. On les met ensuite soit dans une friteuse, soit dans une poêle avec un fond d’huile, puis on les égoutte à la sortie !

Les beignets marchent bien aussi pour les légumes tels que les petits pois, les haricots verts ou tout autre légume vert. Cuire une grosse pomme de terre de 200 g à l’eau avec la peau, faire une pâte à choux : 90 g de lait et 40 g de beurre portés à ébullition puis mélangés avec 110 g de farine et 1 œuf, mélanger la pulpe de pomme de terre à la pâte à choux, assaisonner de sel, zestes de citron, ciboulette, épices… et frire comme les nuggets.

Pour éviter le grignotage, fermer la porte de la cuisine !

Pour manger à sa faim lors de repas équilibrés, la moitié de l’assiette doit comporter des légumes crus ou cuits, l’autre moitié, des protéines et/ou des féculents. Et enfin, un dessert. Et le plus important : passer un vrai temps (au moins 30 minutes) de repas, seul ou en famille, à table (pas sur ses genoux), sans téléphone. Une fois le repas terminé, prévoir des activités car le grignotage vient souvent du fait qu’on s’ennuie !

Conseils pour un diner frugal et éviter la prise de poids dûe au confinement

Privilégier les légumes, l’huile d’olive (ou autre) plutôt que le beurre, manger des fruits. Quand il fait froid, faire des bouillons de légumes ! Ou, avec la carcasse de votre poulet rôti, faire cuire quelques petites pâtes ou des lentilles (voire les deux pour un minestrone), quelques graines de courge et de tournesol, des champignons, carottes, oignons, asperges qui cuisent dans le bouillon, un œuf mollet… Zéro matière grasse, nourrissant et délicieux !

Astuces pour remplacer les œufs, la levure ou les épices 

Pour la levure, on peut se lancer dans un levain, il suffit de mélanger la même quantité de farine et d’eau et de les laisser fermenter, puis de nourrir le mélange tous les jours.

Pour les œufs, un yaourt et un peu plus de farine peuvent faire l’affaire. Les épices sont toujours facultatives, mais pour donner plus de goût à à peu près tout, faire des bouillons de légumes avec vos épluchures. De l’eau, toutes les pluches dans une casserole et à feu doux pendant 1 h 30. Idéal pour cuire un risotto, ou à manger tel quel.

Idées simples pour cuisiner les pâtes différemment et sortir des sauces tomate plus ou moins industrielles 

Pour les pâtes, avoir toujours un bloc de parmesan au frigo qui se conserve longtemps et que l’on peut râper au fur et à mesure. Sinon, le risotto de coquillettes est une très belle option. Pour le réaliser, il faut un peu d’oignons sués, le fameux bouillon de légumes réalisé avec les épluchures ou le bouillon de carcasse de poulet rôti réalisé de la même manière. On incorpore le bouillon au fur et à mesure et lorsque c’est cuit, on râpe une belle quantité de parmesan dedans.

Une recette « saine » de dessert au chocolat pour ne pas déprimer

Le chocolat fait du bien ! Astuce, diviser toujours le sucre au moins par deux, voire, pour certaines recettes, l’enlever complètement. Le sucre n’est pas forcément nécessaire à la structure du gâteau. Privilégier aussi des sucres non raffinés (ne plus utiliser de sucre blanc) tels que la cassonade, ou même du miel ou du sirop d’érable. Dernier conseil : choisir un chocolat à 65-70 % et lire les ingrédients pour vérifier qu’il ne contient que du beurre de cacao et du sucre.

Faire de la cuisine pour deux, un vrai défi pour certains !

Le mieux est de peser, et de demander à la personne avec qui on vit à quel point elle a faim. Compter la quantité pour une personne est aussi une bonne manière de calculer : est-ce que tu veux manger 4 ou 5 asperges, 2 ou 3 têtes de chou-fleur ? Je n’ai pas très faim : 90 g de pâtes. J’ai faim : 120 g de pâtes. J’ai très faim : 150 g de pâtes.

Si le grignotage vous manque, opter pour des fruits secs au lieu de biscuits !

Par les oléagineux, noix, noisettes, amandes, etc. Les fruits secs sont bons pour la santé et sans sucres ajoutés. Attention, cela ne veut pas dire pas de sucre du tout, mais rien ne vaut le sucre naturel !

Cet article a été écrit par Thierry DUVAL

Vivre mieux, plus longtemps et en bonne santé ne doit pas être le fruit du hasard mais l’objet de toute notre attention face à la complexité du monde dans lequel nous vivons. Trouver un équilibre de vie relève du défi personnel et peut paraître difficile à réaliser. L’ambition de ce blog est d’informer sur des sujets d’actualité porteurs, de sensibiliser sur les dangers qui nous guettent à notre insu et de partager les solutions qui s’offrent à nous et que nous avons parfois du mal à visualiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.