Mois : avril 2020

Confiné mais pas prisonnier, une belle opportunité !

Le confinement a changé notre rapport à l’espace et au temps

Le temps passe et les journées se ressemblent. Il devient parfois difficile de distinguer un mardi d’un samedi, voire de savoir quel est exactement le jour de la semaine. Pour les personnes qui ne travaillent pas ou télétravaillent, le temps a pu devenir étrange depuis le début du confinement. Pour certains, il peut s’étirer, pour d’autres, passer plus vite. Il semble quoi qu’il en soit s’être curieusement distordu. Quand le rapport à l’espace change, le rapport au temps change. Le confinement a permis une pause à beaucoup de gens affolés, sous pression, pris dans une activité effrénée. Si l’annonce du confinement nous a plongés dans la stupeur, elle en a confronté beaucoup à la peur de s’ennuyer, de trouver le temps long.

Lire la suite Confiné mais pas prisonnier, une belle opportunité !

Covid Blues ? Pour s’en sortir sans sortir, attrapez le virus du rire !

Socrate disait qu’il n’y a rien de plus précieux que sa santé, alors soyons gais, n’arrêtons pas de rire ! … Plus Covid Blues ? Pour s’en sortir sans sortir, attrapez le virus du rire !

“On ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible aux yeux”

Ces temps difficiles nous offrent le temps et l’opportunité de se recentrer sur ce qui nous est cher, sur ce qui fait que la vie vaut le coup d’être vécue !

Même si ce livre de Saint Exupéry est considéré comme un livre pour enfants à cause de la simplicité de son histoire, on y trouve des thèmes aussi profonds que le sens de la vie, l’amour, l’amitié, la solitude et la perte. La vie, dans son essence, n’est pas aussi compliquée qu’elle n’y paraît. C’est nous-mêmes qui la compliquons. Ses enseignements nous font questionner la manière dont nous vivons, pour que nous prenions conscience de comment nous pouvons apprendre à être de meilleures personnes.

Lire la suite “On ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible aux yeux”

Prendre soin de soi durant le confinement

Notre émotionnel est soumis à rude épreuve mais nous avons aussi le choix de voir le bon côté du confinement.

Les sources de stress sont nombreuses depuis que l’épidémie de coronavirus s’est propagée en France. Les informations alarmantes quotidiennes nous préoccupent et nous affectent émotionnellement. Lorsque nous sommes stressés, anxieux, il n’est pas aisé d’être disponibles pour soi ou pour ses proches.
Prendre soin de soi en cette période toute particulière est essentiel pour éviter la contagion émotionnelle et l’épuisement. Or, nous attendons souvent l’extrême limite pour nous y autoriser.
Prendre soin de soi, c’est oser se faire du bien, s’arrêter et s’offrir un peu de repos, de baume au coeur. C’est aussi penser à sa santé et à son équilibre dans sa globalité.

Lire la suite Prendre soin de soi durant le confinement

Dans 10 ans, 1 être humain sur 2 sera obèse, affirme l’OMS.

Un phénomène sociétal mondialisé.

Documentaire Arte : dans le monde, 2 milliards de personnes obèses ou en surpoids et pourquoi les plus pauvres sont les premiers touchés

« On peut parler d’épidémie mondiale d’obésité : tous les pays sont touchés par l’obésité, dans des proportions variées. Auparavant, c’était plutôt le fait des pays développés, occidentaux. Depuis le début des années 2000, on voit que les grands pays émergents sont de plus en plus touchés par l’obésité. Notamment le Brésil et la Chine. Et même les pays en développement », constate Anthony Fardet, chercheur en alimentation préventive.

Lire la suite Dans 10 ans, 1 être humain sur 2 sera obèse, affirme l’OMS.

Déconfinement : le casse-tête qui ne règlera pas tout !

Selon des évaluations d’épidémiologistes, seule 3 % de la population française serait aujourd’hui immunisée. Un chiffre très insuffisant pour stopper définitivement la propagation du virus.

Lire la suite Déconfinement : le casse-tête qui ne règlera pas tout !

Confinement : conseils en cuisine pour éviter l’ennui et le grignotage

Pour chasser l’ennui et éviter le grignotage pendant le confinement, ” faites un vrai repas à table, sans téléphone, sans ordinateur ni tablette et pas sur ses genoux devant la télévision.”

Comment manger (à peu près) sain, ne pas (trop) grignoter, varier les plaisirs, trouver des idées, expérimenter de nouvelles recettes ? Nous sommes nombreux à nous poser des questions sur notre manière de manger pendant que nous sommes confinés.

Lire la suite Confinement : conseils en cuisine pour éviter l’ennui et le grignotage

Désorganisation de l’approvisionnement de la chaine alimentaire mondiale

Coronavirus : vers une crise mondiale de l’alimentation ?

Perturbations des marchés des denrées agricoles, manque de bras dans les champs, protection déficiente des salariés de l’agroalimentaire face au coronavirus : dans un rare communiqué commun, les dirigeants des trois organisations multilatérales chargées de l’alimentation, de la santé, et du commerce, FAO, OMS et OMC, mettent en garde contre un risque de crise alimentaire mondiale. Un risque de « pénurie alimentaire » sur le marché mondial qui existe bien à cause des perturbations liées au Covid-19 dans le commerce international et les chaînes d’approvisionnement alimentaire. Une crise qui « remet les pendules à l’heure et pose la question cruciale de la sécurité alimentaire de la France » selon la Présidente de la FNSEA. Nous devons nous assurer que notre réponse face à la pandémie de Covid-19 ne crée pas, de manière involontaire, des pénuries injustifiées de produits essentiels, indique l’OMC, l’ONU et la FAO. « Nous ne sommes qu’au début de cette crise », juge l’économiste Abby Abassian, selon lequel il ne s’agit pas d’une crise de production, mais surtout d’une crise de transport et de logistique.

Lire la suite Désorganisation de l’approvisionnement de la chaine alimentaire mondiale

Quand l’Europe se moquait des épidémies

La grippe de 1968 a fait un million de morts, dans l’indifférence générale. Comment et pourquoi, à cinquante ans d’écart, la société réagit-elle de manière diamétralement opposée devant le danger épidémique ?

Lire la suite Quand l’Europe se moquait des épidémies

Changement du rapport à l’alimentation au temps du coronavirus.

Depuis le début de la crise du coronavirus, les habitudes de consommation des Français sont bouleversées : anticipation du confinement, crainte de manquer…

Pourquoi l’alimentation occupe-t-elle une telle place dans nos vies confinées ? Les Français ont-ils peur de la pénurie ou de la faim ? 44 % des Français ont modifié leurs habitudes alimentaires. Les chiffres de la grande distribution sont sans dessus dessous ! Elle nous offrent un portrait redessiné de la France confinée. Selon l’institut Nielsen, la semaine du 9 au 15 mars avait déjà signé un record pour les ventes de produits de grande consommation : +38% en valeur par rapport à la même semaine de l’an passé, avec même +84% au lendemain de l’annonce de la fermeture des écoles et +108% le dimanche, juste après celle de fermeture des commerces non essentiels.

Lire la suite Changement du rapport à l’alimentation au temps du coronavirus.