Réussir sa reconversion professionnelle, c’est possible !

Rien ne va plus ?

Notre travail ne nous rend plus heureux ? Nous n’arrivons plus à comprendre le sens de ce que nous faisons ? Nous n’avons aucune perspective d’évolution dans notre travail ? Notre salaire n’évolue pas ? Notre situation professionnelle devient insoutenable ? Nos relations avec nos collègues ou nos partenaires d’affaire se dégradent. 

Quelque soient les raisons de notre envie de changement (lassitude, stress, désintérêt, trajet…), c’est le bon moment pour donner un nouveau souffle à notre vie professionnelle mais aussi de se réinventer sur le plan personnel. Une reconversion professionnelle réussie nous impose de réfléchir à nos nouvelles aspirations, de savoir pourquoi et comment nous voulons changer d’activité, bref de se poser les bonnes questions, celles qui vont engager notre avenir. Notre besoin de reconversion professionnelle sera-t- il temporaire ou durable ou souhaitons-nous un changement radical en rapport avec un projet de vie nouveau ? Répondre à ces questions en conscience permet de déterminer véritablement nos motivations car cela va impacter notre vie dans toutes ses dimensions.

C’est l’heure du bilan de compétences

Déterminer nos compétences, nos talents, nos qualités, nos passions, nos forces et faiblesses nous permettra de nous orienter vers un métier plutôt qu’un autre. Cette reconversion professionnelle peut représenter une période stressante pour soi comme pour l’entourage familiale et le soutien des proches est important. A nous de montrez que ce choix du changement est réfléchi et vise à donner un sens nouveau à notre vie.

C’est l’heure des recherches et de commencer une formation si besoin

Cette première recherche nous permettra de définir aisément s’il est nécessaire de travailler sur nos compétences. Effectivement, lors d’une reconversion professionnelle, il n’est pas rare d’avoir besoin d’apprendre et de se former à un nouveau métier. Retourner en formation peut sembler complexe, surtout après avoir passé des années à travailler. Nombreux sont les organismes compétents pour nous aider à choisir notre nouveau métier mais également pour nous conseiller sur les aides financières possibles.

Enfin, après avoir dressé un bilan détaillé de notre future carrière, et avoir déterminé si nous avons besoin d’acquérir de nouvelles compétences, il est pertinent d’aller à la rencontre de ceux qui travaillent dans le domaine professionnel que nous convoitons pour mieux en comprendre les tenants et aboutissants. N’hésitons pas à leur poser des questions sur leur métier, leur perspective d’avenir, les avantages et inconvénients qu’ils rencontrent, et même les revenus que nous pouvons espérer obtenir. Avoir un avis interne permet d’écarter tout a priori que nous pourrions avoir sur le sujet.

Se mettre à son compte ou être salarié et quel métier choisir ?

Une reconversion professionnelle ne touche pas uniquement notre type de métier mais peut aussi toucher notre statut dans la société. C’est là qu’ apparait la question d’être salarié ou d’être son propre patron ?

Il existe de nos jours une multitude d’aides, d’accompagnements, de financements et de démarches simplifiées pour les personnes souhaitant se lancer à leur compte. Il y a notamment le statut d’auto-entreprise ou encore le statut VDI qui ont une administration et une fiscalité allégées. De plus, lors d’un changement de métier pour une reconversion professionnelle, ces statuts permettent de cumuler 2 emplois. Ainsi, nous n’avons pas à quitter notre métier actuel pour nous lancer dans un autre. Grâce à ces statuts, nous pouvons nous accorder une période de test sans prendre de risques pour notre présent et notre futur. Nous parlons ici d’une reconversion professionnelle progressive et en douceur.

VDI : un statut regroupant des métiers aux profils multiples et spécifiques et une opportunité à la portée de tous

VDI signifie Vendeur à Domicile Indépendant, ou encore Vendeur Distributeur Indépendant. Ouvert à tous, ce statut fiscalement avantageux offre une grande flexibilité tant dans sa compatibilité avec notre statut actuel que dans l’aménagement de notre emploi du temps. Quel que soit notre parcours professionnel ( salarié, chômeur, indépendant, retraité ), nos diplômes, notre formation, nous pouvons exercer ce métier soit de manière temporaire, soit en complément de revenu, soit à temps plein. Il suffit d’être majeur, motivé et de consacrer quelques heures choisies de son temps par semaine à dédier à l’un de ces nouveaux métiers bénéficiant du statut de VDI.

Environ 670 000 Français sont vendeurs distributeurs de nos jours et la moitié d’entre eux en ont fait leur métier principal. Le secteur rapporte plus de 4 milliards d’euros et ce chiffre ne cesse de croître tout simplement car de plus en plus de marques ont compris la puissance du statut VDI et choisissent cette technique pour faire connaître leurs produits et leurs services.

Ce mode de vente humanise la relation entre le vendeur et le client par le désir d’apporter un service de qualité et personnalisé au client. Nous devenons représentant d’une marque et nous faisons la promotion de ses produits et de ses services. En fonction des résultats, nous touchons des rémunérations, des bonus, des récompenses, etc…

Quelques avantages du statut VDI

  • Etre son propre patron
  • Organiser son temps comme bon nous semble
  • Travaillez en équipe et bénéficier du savoir-faire des autres
  • Accès à des formations et un accompagnement gratuits pour nous perfectionner dans l’apprentissage du nouveau métier
  • Pas d’engagement financier ni de prise de risques
  • Une fiscalité simplifiée et très avantageuse financièrement
  • Travail à domicile
  • etc…

Un métier d’avenir pour une reconversion réussie

Quel métier choisir pour une reconversion professionnelle réussie ? Dans un premier temps, posons-nous les bonnes questions et faisons le bilan de nos compétences pour découvrir le nouveau métier qui va nous correspondre au mieux. Ensuite, faisons des recherches sur les secteurs d’activité qui nous plaisent et qui ont un avenir prometteur car porteur. N’hésitons pas à nous lancer dans une formation pour améliorer nos compétences et réussir plus facilement dans notre nouveau métier. Définissons également notre statut professionnel : être salarié ou devenir notre propre patron sont des choix très différents qui engagent aussi la vie personnelle ? Enfin, sortons des idées reçues et prenons le temps d’examiner sérieusement notre nouveau métier couplé au statut VDI qui offre une grande souplesse d’organisation dans la gestion de son temps, une grande simplicité de mise en place lors d’une reconversion professionnelle. Ce métier d’avenir est une belle opportunité apportant la liberté et la sécurité financière sans prise de risques. En quoi cela améliorerait votre vie ?

Vous en saurez plus ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.