Courir et manger, le dilemme !

Comment bien s’alimenter ? 

Quelque soit votre niveau, débutant, runner occasionnel ou marathonien, fournir à votre corps le bon carburant est essentiel si vous voulez réaliser vos meilleures performances. Ce petit guide de nutrition vous permettra de savoir de quelle manière vous alimenter avant, pendant et après une course.

Avant la course

Ce que vous mangez avant votre entraînement peut avoir une influence très positive sur vos performances mais cela peut aussi considérablement vous ralentir. Évitez les aliments riches en fibres et en graisses juste avant d’aller courir car ils sont difficiles à digérer et risquent de vous rester sur l’estomac. Attendez également au moins 3 heures après un repas copieux (composé de glucides et de protéines) avant de vous lancer. Vous pouvez par contre prendre un petit encas faible en fibres et riche en glucides environ 30 à 60 minutes avant votre run. En règle générale votre corps a besoin d’environ 30 à 60 g de glucides par heure d’effort intense sur 60 minutes ou pour des sessions plus modérées de plus de 90 minutes. N’oubliez donc pas de remplir vos réserves de glycogène. Cela vous donnera toute l’énergie nécessaire pour venir à bout de votre entraînement.

Quelques exemples de petits encas avant la course (environ 50 g de glucides) :

  • deux bananes
  • deux tranches de toast avec du miel ou de la confiture
  • deux barres de granola faibles en fibres
  • 75 g de fruits secs (par exemple abricots)

Si vous souhaitez perdre du poids

Courir le matin à jeun est un bon moyen de diversifier votre entraînement et de brûler des graisses. Assurez-vous également de boire suffisamment d’eau. Dans la plupart des cas, l’eau vous fournit ce dont vous avez besoin mais vous pouvez aussi vous hydrater avec une bonne boisson sportive. Attention, si vous ne buvez pas suffisamment avant ou pendant votre entraînement, vos performances en pâtiront.

Pendant la course

Rester bien hydraté pendant une course longue distance (plus d’une heure) est vital pour éviter la déshydratation et la fatigue. Une étude menée par l’université du Connecticut a confirmé que même une perte minimale de liquide (moins de 2% de perte de masse corporelle) peut considérablement nuire à votre endurance et mener à la déshydratation.

Vous avez l’intention de courir plus de 10 km ? Alors ajoutez 600 à 1 000 ml d’eau et/ou de boisson riche en électrolytes par heure d’activité.

Assurez-vous aussi de bien remplir vos réserves de glycogène avec des glucides (30 à 60 g par heure). Soyez bien préparé et ayez toujours à portée de main des gels énergétiques ou des boissons riches en glucides avec vous.

Vous pouvez préparer vos boissons sportives :

  • Pour les entraînements à intensité modérée (moins d’une heure) : 80 ml de sirop multivitamines + 920 ml d’eau + une pincée de sel
  • Pour les entraînements intenses (plus d’une heure) : 70 ml de sirop de fruit + 930 ml d’eau minérale (non gazeuse) + 20 g de maltodextrine + une pincée de sel
  • Pour les entraînements très intenses (plus de 1h30) : 400 ml de petit-lait aux fruits + 600 ml d’eau + une pincée de sel

Après la course

Rechargez vos batteries après avoir couru en prenant un petit encas composé de glucides complexes et de protéines (ratio 3:1) environ une heure après la fin de votre course. Cela vous aidera à remplir vos réserves de glycogène et favorisera le processus de récupération. Veillez cependant à ne pas trop manger : cela pourrait vous donner mal au ventre.

Quelques petits encas post-entraînement :

  • un smoothie à la mangue et aux graines de chia
  • un bol de flocons d’avoine avec du lait et des fruits secs
  • une omelette aux légumes avec une tranche de pain complet

Vous pouvez également tester une autre solution, innovante, gouteuse et pratique adaptée au sport

Découvrez avec la vidéo les témoignages positifs des sportifs de haut niveau qui utilisent cette solution pour se préparer à l’effort, performer et récupérer ensuite. A vous d’essayer et de partager votre histoire, votre ressenti et les effets positifs sur vos résultats et votre organisme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.